CITOYENNETÉ – ART - ESPACE PUBLIC : Quinoa asbl

CITOYENNETÉ – ART - ESPACE PUBLIC : Quinoa asbl

Comme nous vous l'avons déjà annoncé, nous nous réunirons entre professionnel.le.s de l'animation et de l'éducation le mardi 13 décembre, à Liège. Conférence, débat, ateliers et performance seront au menu de cette journée, dont vous trouverez le programme complet par ici. Si vous n'êtes pas encore inscrit.e, n'oubliez pas de le faire auprès de Malvine avant le 5 décembre !

On vous a présenté, il y a quelques jours, Isabelle et Jay, fondateurs du Laboratoire de l’Imagination Insurrectionnelle, qui animeront la conférence le matin ainsi que l'un des trois ateliers de l'après-midi, celui autour de l'artivisme.

Place à la présentation de Quinoa asbl, qui vous fera découvrir, durant l'un des ateliers de l'après-midi, leur outil pédagogique Désobéyi destiné aux jeunes de plus de 15 ans. Cet outil fait la part belle aux mouvements et actions actuels et aborde l’intersectionnalité et la complémentarité des luttes. Le pitch de Désobéyi sur le site web de Quinoa : "Du Nord au Sud, l’action directe non-violente est -et a toujours été- un levier de changement social. Droit de vote des femmes, abolition de la ségrégation, récupération de terres… : tous ont été obtenus par des actions de « désobéissance ». Explore les luttes -et les victoires- de ces femmes et hommes qui ont désobéi !"

Quinoa, asbl reconnue comme organisation de jeunesse et ONG d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire, est située à Bruxelles et organise des projets, des formations et des ateliers de sensibilisation aux enjeux de la solidarité internationale et de l’analyse critique des mécanismes de dominations dans la société.

Pour vous donner le ton, cette citation de Voltairine de Cleyre « C’est grâce aux actions directes des précurseurs du changement social, que celles-ci fussent pacifiques ou violentes, que la conscience humaine(...) s’éveille au besoin de changement. Il serait absurde de prétendre qu’aucun résultat positif n’a jamais été obtenu par l’action politique traditionnelle; parfois, de bonnes choses en résultent. Mais jamais sans que la révolte individuelle, suivie de la révolte des masses ne l’y contraigne. »

On se réjouit d'en parler ensemble le 13 décembre !

Partager cette actu